Tribune d'expression


Décembre 2020

 

Tribune du groupe Vivre Villiers

En 1er lieu, nous voulions vous remercier pour nous avoir soutenu à 62,38% lors du 2e tour des élections municipales. Notre démarche sincère, sans montage de dernière minute, vous a convaincus.

Malgré la crise sanitaire, nous agissons dans la mesure du possible et pour être le plus réactif face aux urgences.

Toujours dans une dynamique d’échanges, nous avons pris la mesure de la nécessité de garder l’esprit du groupe Vivre-Villiers. Celui-ci n’est pas fermé, il reste ouvert à toutes les suggestions.

Pendant les mois d’été et ce début d’année scolaire, nous avons participé aux commissions extra-municipales, qui sont ouvertes à tous les Villierains. Le développement durable a été un des sujets initiés rapidement tant des actions simples sont faciles à mettre en œuvre. Le groupe a commencé à structurer les projets à court, moyen et long terme.

Cela permet de se projeter dans l’échange des idées et proposer des actions concrètes au bénéfice de l’ensemble des Villiérains, mais pas seulement. Plus l’action est portée par le plus grand nombre, plus elle sera priorisée.

Vous l’avez déjà certainement lu, le premier thème pour notre démocratie participative locale a été initié : « Circulation, stationnement ». N’hésitez pas à intervenir sur les problèmes majeurs que vous rencontrez et les solutions qui vous paraissent envisageables.

Les réunions seront reprogrammées à l’issue du confinement.

C’est dans un esprit positif que nous vous invitons à venir proposer vos idées et vos remarques. Par le biais de notre association, n’hésitez pas, venez participer à l’élaboration du changement de notre ville : plus humaine, plus joyeuse, plus audacieuse, plus festive, plus réaliste, …

contact@vivre-villiers.com

Tribune du groupe Ensemble pour Villiers

A plus de 50%, l’abstention est la réelle gagnante des dernières élections municipales à Villiers sur Orge (contre 35 % en 2014 et 31% en 2008). Les conditions sanitaires ont fait peur à de nombreux électeurs qui ne se sont pas rendus aux urnes.
Cependant les électeurs qui ont voté ont fait le choix de la liste du bloc Gauche/Ecologiste et rapidement nous avons souhaité le succès à cette équipe pour le bien de notre Ville.
Le début du mandat nous amène à nous interroger sur le respect des élus de l’opposition et de ceux qu’ils représentent (38 % des électeurs qui ont voté en juin). En effet, nous faisons le constat du manque criant de discussion et de concertation avec les élus de la minorité au profit de conciliabules directs avec la population. Même si des échanges sont nécessaires et peuvent s’avérer être utiles, ils ne peuvent à eux seul définir une politique dans laquelle celui qui aura le plus d’intérêts à défendre viendra imposer son point de vue à la majorité des villiérains.

Rappelons que l’intérêt général n’a jamais été et ne doit pas être la somme des intérêts individuels. A défaut, la seule politique qui en découle est celle du clientélisme. Nous appelons donc au respect des élus de l’opposition en reprenant le slogan de la campagne actuelle du Département : « Il n’y a pas de respect, il n’y a que des preuves de respect ».

Les premières mesures prises par cette équipe sont toutes aussi étonnantes : augmenter les taxes sur les panneaux publicitaires de nos commerçants et artisans et, en même temps, précipiter l’annulation de la vente d’un terrain qui équilibrait le budget de la ville.

Ces orientations politiques ne présagent décidément rien de bon pour notre commune.

Vous pouvez être sûrs que les élus d’opposition joueront leur rôle de contrôle de l’action municipale tout en continuant à être force de propositions et à informer la population.

François DHONDT

contact@agirpourvilliers.fr